25/07/2005

1er jeudi, 1ère et unique belote gagnée

 

15:50 Écrit par Fr.... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Faut imaginer ce qui sortait de ses entrailles

 Pourquoi parler de ce dernier jeudi plutôt qu’un autre ? Aucune raison ! Pourquoi certains jeudis mémorables n’ont eu aucun écho ? Aucune idée ! Si ce n’est une belle et longue flemmardise !
Quoi que ce jeudi était aussi l’occasion de fêter une nouvelle naissance. Les tontons du jeudi ont une petite nièce de plus puisque Sabine et Sylvain ont remis le couvert. Encore félicitations à eux !
Ce jeudi était aussi le premier jeudi « officiel » de Samuel. Il serait temps qu’il vienne plus souvent afin de s’améliorer à la belote parce que ce n’est pas encore ça.Ce n’était pas le premier jeudi, et ce ne sera pas le dernier, où Denis nous a divulgué ses intestinaux instincts. Ce doit être comme ça qu’il gagne aux cartes. Par les effluves toxiques de son cul, il doit bloquer certaine relais neuronaux de nos cerveaux. Ajouter à cela, la leffe que l’on se force à boire en apnée, les zones de réflexions de nos cortex doivent forcément fonctionner encore plus au ralenti que d’habitude.
L’impasse de commentaires faite aussi sur ces nombreux jeudis « tranquille », en petit comité. Où ça discute, ça refait le monde, ça se voit parler de ses premiers infarctus, des vieux casses-couilles que nous serons.
L’impasse faite sur ces dialogues de cinéma, ces« Tu me retire la face et derrière, ce n’est que du pus ! » dont je ne citerai pas l’auteur. Ce n’est pas la peine, ses phrases nous ont tous collé au mur un jour ou l’autre.
Et oui, les jeudis continuent…

15:49 Écrit par Fr.... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |