14/06/2004

Maîtresse de maison

Catherine en prêtresse romaine, diadème, toge et peau de léopard.
On reconnaît le rang social habitué au faste, aux grandes cérémonies où les plaisirs de la vie sont légions, où le vin coule à flot dans de monumentales fontaines. Je comprends mieux à quoi sert le puit dans son jardin, au milieu des vignes et des oliviers. Ah c'est la grande vie tout les jours chez Catherine et Thierry.

11:41 Écrit par Fr.... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.