23/02/2004

Fayat

Il était une fois un gentil fayat qui aimait bien profiter des plaisirs de la vie.
Mais ceux-ci le lui rendaient bien.... c'est ainsi qu'arborant les premiers bourgeons du printemps, il s'entendait dire en soirée fayat : "Règle n°2 tu transgressas! Point le nourrir après minuit, je t'avais dit!"
Heureusement le gaillard n'a pas encore jusqu'ici, enfreint la règle n°1 : "Point d'eau le fayat ne boira."
ça il n'y a pas de danger!

15:21 Écrit par Fr.... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.