03/02/2004

Oh Boubou !

Voilà comment on peut résumer la première partie de cette soirée du jeudi.
Nous avions que le petit appart sous les toits serait notre point de rencontre avant d’aller chez cette merde de Silvano, plus tard dans la soirée.
C’est alors que l’hygiaphone retentit ! La porte d’entrée est verrouillée. J’embarque donc mes clés pour ouvrir aux nouveaux arrivants et c’est là que « oh surprise » : Boubou se tient sur le seuil avec Valmy. Une surprise car le gaillard vit dans le sud de la France depuis presque un an (Pffff ! Tout ça pour une femme….) en appliquant le bon vieil adage : « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ».
Les deux amis entrés, je gardais la porte ouverte, venant d’apercevoir ma nouvelle voisine de palier. Histoire de ne pas lui refermer la porte au nez ! Certains appellent ça de la galanterie, d’autres de la malhonnêteté, tout dépend de la manière de voir les choses.
C’est alors qu’un deuxième « oh Boubou » allait apparaître puisque Virgine (c’est la voisine) était accompagnée d’une amie qui connaissait également Boubou.
La soirée était donc teintée de retrouvailles, de présences féminines et démarrait donc de manière bien sympathique.

17:06 Écrit par Fr.... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.